Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Kham, ce Tibet retrouvé

Kham, ce Tibet retrouvé

Kham, ce Tibet retrouvé écrit par Robert DOMPNIER :  Le Mag' de Tirawa

Idée de voyage rédigée par Robert DOMPNIER

Kham, ce Tibet retrouvé

Tibet, Asie pacifique

Kham, vous avez-dit Kham ? Découvrez les bonnes raisons pour parcourir ces terres tibétaines méconnues.

Voilà un nom qui n’évoque que peu de choses pour beaucoup… « Kham, vous avez dit Kham ? » Et pourtant, cette somptueuse région mérite bien le détour. Moins connue que le Tibet central, le Kham appartient bien à l’aire culturelle tibétaine et représentait jadis un tiers de ce qu’on nomme le « Tibet ancien ». Celui des grands explorateurs, des pères Huc et Gabet, de Jacques Bacot ou d’Alexandra David-Néel. Cette dernière, première femme occidentale à pénétrer à Lhassa s’était longuement intéressée à cette région où elle avait séjourné de longues années. Du Kham, elle revient d’ailleurs avec plusieurs ouvrages dont le célèbre récit « Au Pays des brigands gentilshommes ». Tout un programme !
 
Mais que reste-t-il du Kham d’aujourd’hui ? Peut-être l’un des plus beaux témoignages du Tibet ancien. En effet, par sa position orientale, aux confins du Tibet central et de la Chine, le Kham entretenait depuis des siècles des relations commerciales avec l’Empire du Milieu. Aussi, les vieux villages chinois aux toits en pagodes et aux tuiles vernissées ne sont pas anachroniques ici. Mais tout autour, ce ne sont que temples aux toits d’or, monastères gigantesques et villages typiquement tibétains aux lourdes bâtisses traditionnelles.  

 

Tous ceux qui aiment le Tibet retrouveront bien au Kham les ambiances magiques, les immenses villes monastiques, les villages oubliés et les cavaliers chevauchant à l’horizon… Mais dans d’autres décors, davantage généreux et hospitaliers que ceux du Tibet central. Ici, pâturages, lacs et vertes forêts animent et colorent sans cesse les paysages alors que de beaux sommets enneigés surplombent des villages tibétains aux toits en terrasses et aux décorations traditionnelles.

Maison d’architecture chinoise surplombée par une des impressionnantes tours de Damba – village de Tronang.Maison d’architecture chinoise surplombée par une des
impressionnantes tours de Damba – village de Tronang
Maison d’architecture chinoise surplombée par une des impressionnantes tours de Damba – village de Tronang.Depuis les hauteurs de KardzéL’immense monastère de Pelyül, bastion de la tradition tibétaineL’immense monastère de Pelyül, bastion de la tradition tibétaineAlentours de Mësho - KhamAlentours de MëshoPèlerins au monastère de YachenPèlerins au monastère de Yachenle grand chorten de KardzéLe grand chorten de Kardzé

Les habitants du Kham ? Ce sont eux que vous avez peut-être déjà admirés dans les rues de Lhassa : des hommes aux longs cheveux tenus par une natte rouge et des femmes couvertes de coraux et de turquoises.

Tibétains du KhamTibétains du KhamAmies Tibétaines

Finalement, et ce n’est pas le moins intéressant, notre groupe a eu la chance d’assister à un festival de danses sacrées… Identiques à ceux qui existaient dans le Tibet ancien et qu’on retrouve aujourd’hui encore au Bhoutan notamment… Dans un délire de couleurs et de sons, les moines exécutent de magnifiques chorégraphies pour chasser les démons ou honorer leurs dieux… Ces véritables rituels sont un bonheur pour l’œil du photographe mais passionneront également tous ceux qui s’intéressent à la culture tibétaine ou à la philosophie bouddhique…

 

Musiciens ouvrant le festival de MéshöMusiciens ouvrant le festival de MéshöDanses sacrées au festival de MéshöDanses sacrées au festival de Meshö

Danses sacrées au festival de MéshöDanses sacrées au festival de Méshö

Dans cette belle région de montagnes et de lacs, Tirawa vous amène dans des lieux d’exception peu visités, des monastères historiques, des moulins à prière, des lampes à beurre et du thé bien salé constituent le menu….  Alors, dans quel tibet irez-vous ?Monastère de Pelpung, siège des SitupaMonastère de Pelpung, siège des SitupaPaysage du KhamPaysage du KhamLac Yilhun Lhatso - KhamLac Yilhun Lhatso - Kham

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -