Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Laurence Ameu, accompagnatrice

Laurence Ameu, accompagnatrice

Partir avec Laurence Ameu c'est à la fois découvrir le monde et apprendre à écouter son corps et la nature...

Amoureuse de la nature et des relations humaines, passionnée et expérimentée. Mes valeurs sont le respect, l’ouverture et l’écoute, la joie de vivre et l’humour, l’enthousiasme et la détermination, la bienveillance et le partage… Des valeurs porteuses de dynamisme et de réussite que j’aime intégrer dans toutes mes actions. Elles font ma personnalité ! J'utilise souvent la marche en pleine consciente, la marche afghane, la marche nordique, bien sûr, avec une grande ouverture à l’environnement…  Cet état d’esprit se retrouve dans tous mes voyages d’ici ou d’ailleurs.

 

Pourquoi ce métier ?
Accompagnatrice en montagne depuis 31 ans et sophrologue depuis 21 ans, j'aime permettre à chacun de se recentrer, de se reconnecter à ses propres valeurs, et retrouver sa place en pleine nature, pour un bon équilibre physique, mental et émotionnel. J'adore la lumière qui s'éclaire dans les yeux des personnes qui arrivent au sommet, sans fatigue. 


Depuis des années, par mon métier d’accompagnatrice en montagne, j’observe les personnes marcher. Depuis des années, par mon métier de sophrologue j’accompagne vers le mieux-être. J’ai pu constater une grande similitude de comportement sur les chemins de randonnée, avec le chemin de la vie. Je trouve très efficace et passionnant d’établir un lien entre les valeurs sportives, et le développement personnel. C'est ainsi, que je suis devenue spécialiste de la marche et du bien-être.

 

Ce que tu déteste ?
Les personnes qui ne voient que le verre à moitié vide... Ou plutôt, que leur nombril. 

 

Ton meilleur souvenir ?
Ils sont nombreux, et le choix est difficile. Mais peut être celui d'une dame, qui s'était inscrite sur un stage "initiation au trekking", sans lire le descriptif et en pensant que c'était un stage de sophrologie uniquement. Malgré son manque d'entrainement total, et sa surcharge pondérale, elle a utilisé tous les conseils que je peux transmettre. Elle est allée au sommet du "Petit Mont Blanc" 2766m avec + 980m de dénivelé, sans d'essoufflement, et a pu admirer le panorama à 360°. L'émotion était tellement forte, que tout le monde pleurait de joie... 

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -