Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Plein phare sur l’Everest

Plein phare sur l’Everest

Plein phare sur l’Everest

Népal, Asie pacifique

Aller au plus près de l'Everest et des massifs voisins est excitant pour tout randonneur aguerri. Découvrez ici un avant-goût.

Il y a des massifs qu’on ne présente plus tant il existe de contenus sur le sujet. Pourtant, réaliser un trek au Népal, spécialement dans le Khumbu, tutoyer de près l’Everest et ses « petits camarades » est certainement l’une des aventures les plus stimulantes pour un trekkeur aguerri. Chaque année, des milliers d'aspirants viennent explorer ces vallées et ses panoramiques à couper le souffle, y compris sur le puissant Sagarmatha (l’Everest) : « la montagne qui touche le ciel de sa tête ».

Lac GokyoPlusieurs parcours engagés vous immergent dans des ambiances de haute montagne, entouré(e)s des plus hauts sommets de la planète que vous contemplez au fur et à mesure de votre cheminement. Le passage des cols du Renjo La, du Cho La ou du Kongma La et les ascensions du Gokyo Peak (5280 m),  du Kala Pattar (5543 m) et du Chukung Ri (5550 m) constituent les temps forts de ces treks.

Camp de base de l'Everest 5370 m - crédit : Manu Cauchy - Ifremmont

Du haut des cimes, vous embrasserez du regard le Nuptse, le Makalu, le Cho Oyu, le Lhotse et l’Everest : tout simplement extraordinaire.

Ama Dablam

Vous approcherez également le glacier de Ngozumpa, le plus grand du Népal avec ses 17 km de long et les lacs de la vallée de Gokyo qui apportent une touche de bleu à la palette minérale. En chemin, vous rencontrez aussi de nombreux villages et leurs habitants : les Sherpas qui vous transmettront chaleur humaine et force.


Réaliser un trekking dans cette partie du monde est réservé aux randonneurs endurants. En effet, ces itinéraires de toute beauté cheminent à des altitudes élevées et les journées d’acclimatation autour de Namche Bazar ou de Thame sont loin d’être superflues. 

Gokyo

Stupa, Khumbu - Népal - Crédit : Thibault Swire

Pour conclure, si vous recherchez des sensations vous apprécierez sans aucun doute les itinéraires et la logistique très soignés du trek des Hauts cols de l’Everest (23 jours) et du trek Gokyo et Balcons de l’Everest (17 jours).    

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -