Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Les Iles Lofoten

Les Iles Lofoten

Les Iles Lofoten écrit par Julien ERSTER :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Julien ERSTER

Arrivée aux Lofotens

- Les Iles Lofoten -

Norvège, Europe

En approche...

C’est en compagnie de 12 heureux participants et 6 membres d’équipage francophones que nous découvrons notre camp de base, un bateau confortable et cosy, le Polaris I. C'est parti pour une randonnée croisière intimiste d’une semaine dans les Lofoten !

Notre camp de baseLa saison estivale et touristique s’est achevée depuis quelques semaines, la majorité des voyageurs ayant à présent déserté les lieux ! Pour notre plus grand bonheur, à nous la découverte paisible de ces petites îles septentrionales que l’on va découvrir au fil de l’eau et au détour des sentiers, depuis le fond des fjords les plus étroits jusqu’aux sommets les plus panoramiques.
Les randonnées croisières au Spitzberg étant à présent terminées, le Polaris vient tout juste de rejoindre la Norvège continentale sous des latitudes moins « arctiques ».

Situé au nord du cercle polaire arctique (au 68° parallèle nord), le climat de cette côte norvégienne n’est pas aussi rude que l’on pourrait imaginer. En raison du courant chaud du Gulf Stream, les Lofoten bénéficient d’un climat océanique nettement plus clément que le Groënland, le nord du Canada ou l’Alaska !

 

A notre arrivée au port de Svolvaer, sur l’île de Austvagøya, c’est Arthur, notre capitaine qui nous accueille à bord de son bateau. Long de 34 mètres, cet ancien navire de la Royal Navy britannique a été totalement reconverti en 2011 pour des croisières expéditions. Il dispose de 12 cabines confortables, toutes équipées d’une salle de bain privative, pour 12 participants pas plus ! Chaque cabine permettant ainsi de recevoir soit un couple, soit une personne seule. A bord, nous retrouvons un chef cuisinier et un équipage francophone très sympathiques et aux petits soins. Des prestations particulièrement soignées pour une croisière aussi chaleureuse que confortable.

 

PolarisPolaris

 

Balade sur les quais de Svlovaer et premier dîner à bord. Nous ne partirons que demain matin...

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -