Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - De la Patagonie à Iguazu

De la Patagonie à Iguazu

De la Patagonie à Iguazu écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

Retour à Buenos Aires

- De la Patagonie à Iguazu -

Patagonie, Argentine, Chili, Amériques

Ce matin, des trombes d'eau dévalent en cataractes du ciel ! L'orage gronde et notre vol de retour vers la capitale fédérale est même cloué au sol  ! Départ d'Iguazu sous des trombes d'eauDépart d'Iguazu sous des trombes d'eauFinalement,  vers midi nous atterrissons à Aeroparque en plein centre-ville sous un beau soleil ! ... Arrivée à Buenos Aires sous le soleil. L'obélisque de l'avenue 9 de Julio est l'un des points de repère du centre villeArrivée à Buenos Aires sous le soleil !L'obélisque de l'avenue 9 de Julio est l'un des points de repère du centre-ville. Balade à partir de notre hôtel situé vers la place du Congrès : certains iront au célèbre café Tortini, d'autres dans les rues piétonnes de Lavalle et Florida. Place du CongrèsPlace du CongrèsLe célèbre café TortiniLe célèbre café TortiniUn voyage qui passe par Buenos Aires ne peut pas se terminer sans une soirée Tango ! C'est dans l'une des plus vieilles adresses de la ville, le café de los Angelitos (café des Anges !) que nous terminons la soirée. Un spectacle non conventionnel mais très esthétique nous attend après un succulent repas où nous engloutissons un dernier Bife de Chorizo vuelta... vuelta !

L'orchestre du café de los AngelitosL'orchestre du café de los AngelitosSpectacle au café des AngesL'orchestre du café de los AngelitosSpectacle au café des AngesAmbiance tango !Ambiance TangoJean, poète à ses heures, nous a soumis ce petit quatrain en guise de conclusion de la journée : 

Soirée mémorableAux " Los Angelitos ", le fabuleux caféA Buenos Aires, non loin de Santa FeCheveux noirs gominés, jupe rouge fendueOn s'enlace, fiévreux et toute honte tue.

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -