Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - De Java à Bali

De Java à Bali

De Java à Bali écrit par Christian LEROY :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian LEROY

Borobudur et ses environs

- De Java à Bali -

Indonésie, Asie pacifique

Les alentours étant de toute beauté avec les rizières et les volcans, c'est à pied que nous arrivons à Borobudur. Notre balade commence depuis  les collines du Mont Suroloyo (900 m), dominant le sanctuaire de Borobudur. Le panorama offre un angle élargi et nous permet d'observer, à travers la brume persistante, les quatre volcans alentours : les Monts Sumbing, Sundoro, Merbabu et Merapi. Notre marche nous permet de traverser différentes cultures (clou de girofles, café, légumes...) des petits villages à l'habitat traditionnel avant de rejoindre les rizières verdoyantes qui entourent Borobudur. Oublié pendant des siècles, enterrés sous des couches de cendres volcaniques, ce n'est qu'en  1815 que le site fut déblayé et que l'on découvrit ce fabuleux temple  qui fut édifié au 8 eme siècle. Vu du ciel, la structure ressemble à une immense mandala de 118 m de côté. Six terrasses carrées, ornées de panneaux sculptés  racontant la vie de Siddharta  et les concepts bouddhiste. Les terrasses carrées  sont surmontées de trois terrasses circulaires. 432 bouddhas sont installés dans des pièces ouvertes et 72 autres dans des stupas treillissés. La dernière plateforme circulaire symbolise le nirvana éternel. Après la visite du monumental temple de Borobudur, nous partons en direction d'un " temple perdu " restauré récemment. Si le temple n'est pas exceptionnel, les rizières qui permettent d'y accéder sont de toute beauté. C'est à la nuit tombée que nous rejoignons l'observatoire de Baladan. L'observatoire sert également de refuge, il dispose de  chambres avec lits et d'un coin toilettes avec wc et douche à l'indonésienne (c.à.d. on se verse de l'eau froide sur la tête avec un récipient). Je suis le seul touriste à dormir à l'observatoire du volcan. Les 1600 m de dénivelé en refroidissent plus d'un...

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -