Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - De Java à Bali

De Java à Bali

De Java à Bali écrit par Christian LEROY :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian LEROY

Temple de Besakih, ascension du Mont Agung (3142 m)

- De Java à Bali -

Indonésie, Asie pacifique

Une petite route de montagne nous mène à Besakih sur la pente sud-ouest de l'Agung. Pour les Balinais, le volcan Agung  représente la montagne des dieux, c'est le trône de Sanghyang Whii Wasa qui lors d'un combat pour la maîtrise du ciel, se transforma en une colonne de feu éternel, triomphant ainsi de ses rivaux Brahma et Vishnu. Lorsqu'il descend sur terre sous la forme de Shiva, il réside dans le temple de Besakih.  Celui-ci est le plus grand et le plus vénéré de Bali. Il fut probablement fondé au 8eme siècle, il comprend une cinquantaine de  meru  (pagodes) hauts de 3, 5, 7, 9 ou 11 étages selon l'importance de la divinité. Le temple est composé de 22 sanctuaires qui occupent une superficie de 3 km². Pour l'ascension de l'Agung, deux porteurs (ils sont aussi guide et cuisinier) nous accompagnent. Nous leur confions deux tentes, petits matelas, nos duvets, ils se sont chargés  de l'eau, du repas  du soir ainsi que  du petit déjeuner. Nous portons nos affaires personnelles.  Pour aujourd'hui seulement 1200 m de dénivelé régulier nous séparent du campement. Nous commençons par un chemin large bien entretenu. Comme il n'a pas plu depuis plusieurs jours, le chemin est sec, la forêt magnifique avec ses pins et ses immenses fougères arborescentes. Pas de difficulté, il faut juste parfois passer des racines qui se font un malin plaisir de nous barrer le chemin. Après 3 h nous rejoignons l'emplacement aménagé pour le camp. Le terrain a été nivelé pour accueillir en bordure du chemin plusieurs tentes.  Comme souvent l'après-midi les nuages ont envahi le ciel. Au loin, les volcans de Java se dressent fièrement au-dessus du manteau neigeux, plus près de nous la caldeira du Batur se devine entre les nuages. Le coucher de soleil s'avère magnifique et oh surprise, pendant plus de quarante minutes, nous assistons à des changements de couleurs, le ciel semble s'embraser. La nuit installée, il ne reste plus qu'à savourer un bon repas.

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -