Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - La Nouvelle-Zélande 360°

La Nouvelle-Zélande 360°

La Nouvelle-Zélande 360° écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

Doubtful Sound

- La Nouvelle-Zélande 360° -

Nouvelle-Zélande, Asie pacifique

Début de matinée tranquille à Te Anau. Nous avons rendez-vous à Manapuri (20 km de Te Anau) vers midi ! Au programme du jour, une croisière sur le Doubtful Sound, un fjord beaucoup moins connu que le Milford Sound. Pour se rendre dans cette zone reculée du parc national de Fiordland, nous devons d'abord prendre un premier bateau pour traverser le lac Manapouri. Un bus permet  ensuite de traverser le Wilmot Pass pour gagner Deep Cove, à l'extrémité du fjord. 20160206 Doubtful Sound-1Traversée du lac Manapouri20160206 Doubtful Sound-2Le Doubtful Sound depuis le Wilmot Pass

Au débarcadère de ce fjord, un beau bateau nous attend : le Fiordland Navigator. C'est un beau bateau, construit il y a quelques années et qui peut prendre 70 passagers pour des navigations avec nuit à bord. Le capitaine nous fait un briefing à l'arrivée et nous présente les 11 membres d'équipage qui vont veiller à notre confort et à notre sécurité.

20160206 Doubtful Sound-14Le Fiordland navigator20160206 Doubtful Sound-15Le Fiordland navigatorFinalement vers 15 heures, nous appareillons. Le Doubtful Sound mesure 40 kilomètres de long. Selon la légende maorie, Doubtful Sound, ainsi que les autres fjords, ont été crées par un personnage divin (atua) qui arriva en brandissant une hache magique et en prononçant des incantations. Tu-Te-Raki-Whanoa, le créateur des fjords, avait pour but de façonner de longs bras de mer sinueux qui pourraient servir de refuge en cas de tempête. Il commença par le Sud puis remonta vers le Nord, exerçant sa force immense et taillant la roche avec sa hache. Au fur et à mesure qu'il ouvrit la Terre, la mer s'y engouffra. Lorsque Tu bâtit de ses mains Doubtful Sound (Patea), il fut aidé par quatre jeunes dieux marins qui créèrent les bras de mer - First Arm (court), Crooked Arm (grand), Hall Arm (long) et Deep Cove (profond). 20160206 Doubtful Sound-3Au milieu des quatre bras20160206 Doubtful Sound-4En remontant Crooked Arm20160206 Doubtful Sound-5Le bateau dans Crooked Arm20160206 Doubtful Sound-6Des activités comme le canoë de mer sont proposées
à partir du Fiordland Navigator
20160206 Doubtful Sound-73 voiles servent à stabiliser le bateau20160206 Doubtful Sound-8Le Coronation peak, le plus haut sommet du secteurNous remontons progressivement le Doubtful Sound jusqu'à son débouché sur la mer de Tasmanie. Les ambiances sont superbes et nous bénéficions d'une chance rarissime avec le temps. Il faut savoir qu'il tombe des trombes d'eau au moins 200 jours par an dans ce secteur ! Vers les Ilots de Nee qui protègent le Sound des plus fortes tempêtes, une grande colonie d'otaries à fourrure a élu domicile sur les grands rochers polis par les vagues. 20160206 Doubtful Sound-9Embouchure de Doubtful Sound, les îlots de Nee20160206 Doubtful Sound-10Embouchure de Doubtful Sound, les îlots de Nee20160206 Doubtful Sound-11Otaries à fourrure

Dans la soirée, le bateau vient se mettre à l'abri en remontant dans First Arm. Un dîner buffet est préparé par l'équipage.

20160206 Doubtful Sound-12Ambiance à bord20160206 Doubtful Sound-13Coucher de soleil sur le Sound

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -