Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Sur les chemins secrets du Bhoutan

Sur les chemins secrets du Bhoutan

Sur les chemins secrets du Bhoutan écrit par Christian LEROY :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian LEROY

Phobjika, Gangtey, route pour Punaka

- Sur les chemins secrets du Bhoutan -

Bhoutan, Asie pacifique

Avant le petit déjeuner, avec Edgar nous partons à la découverte du village proche. Nous croisons des élèves qui partent très tôt à l'école. Ici l'ambiance nous rappelle le Jura. Nous traversons une belle vallée dégagée, découvrons un habitat dispersé et des forêts de sapins et des montagnes. Il y a même des vaches et des chevaux. Ici ils cultivent aussi la pomme de terre. Ecoliers au lever du jour - PhobjikaEcoliers au lever du jour - PhobjikaPhobjikaPhobjika

Après le petit déjeuner, notre balade débute au départ de notre hôtel. Nous rejoignons un petit village. Ensuite, il vaut mieux ne pas trop s'éloigner de la piste car le sol est assez marécageux. Au centre de la vallée se dresse le Khewang lIhakhang, petit temple construit au XVe siècle. Juste derrière celui-ci se trouve une petite fabrique artisanale d'encens où quelques personnes fabriquent les bâtons d'encens. Plaine de PhobjikaPlaine de PhobjikaFabrique d'encens, PhobjikaFabrique d'encens, Phobjika

Plus loin, nous nous arrêtons chez une fermière pour visiter sa maison. L'habitation se trouve au premier étage. Pour y arriver, il faut emprunter un escalier très raide. Les pièces sont sobres et rares sont les meubles. Une pièce qui comporte un autel peut accueillir le voyageur de passage. Un autre escalier, tout aussi raide permet de rejoindre le grenier (ouvert aux quatre vents), c'est ici que l'on sèche les récoltes. Bien sûr, nous avons droit à un petit alcool local de bienvenue. La maison que nous allons visiter, PhobjikaLa maison que nous allons visiter, PhobjikaNotre hôte dans la cuisine, Vallée de PhobjikaNotre hôte dans la cuisine, Vallée de PhobjikaChambre avec l'autelChambre avec l'autel

Nous longeons ensuite la partie de la plaine où chaque année des centaines de grues à col noir, qui émigrent des plateaux tibétains trop froids, viennent passer ici l'hiver. Plaine de Phobjika où les grues viennent en hiverPlaine de Phobjika où les grues viennent en hiverPoursuite de la balade, Vallée de PhobjikaPoursuite de la balade, Vallée de Phobjika

Notre balade continue à travers une petite forêt avant de traverser le village de Kumbu. Nous prenons ensuite un peu d'altitude pour rejoindre Gangtey Gompa perché sur une petite colline. Le monastère semble fortifié tant il est imposant et les murs d'enceinte impressionnants. Monastère de GangteyMonastère de Gangtey

On y pénètre par une grande porte (belle peinture murale) qui donne sur la cour centrale. Tout autour se trouvent les habitations des moines. La tour centrale abrite cinq temples et surtout des magnifiques peintures (mandalas cosmiques, roue de la vie...). Monastère de GangteyMonastère de Gangtey

Vue l'état de la route, il nous reste 3 heures pour rejoindre Wangdi puis Punaka. Village entre Phobjika et PunakaVillage entre Phobjika et PunakaWangdi représente un bref retour à la ville. Le Wangdi moderne est complétement artificiel. Une petite ville avec des immeubles de trois étages a été construite et nous sommes heureux de ne pas nous y attarder. Notre hôtel est situé au bord de la rivière. L'endroit est agréable, l'un d'entre nous a le courage d'aller faire trempette. Il est vrai que dans la liste nous avions précisé "maillot de bain".

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -