Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Découverte du dernier royaume himalayen

Découverte du dernier royaume himalayen

Découverte du dernier royaume himalayen écrit par Hubert VEREECKE :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Hubert VEREECKE

En passant par Doha

- Découverte du dernier royaume himalayen -

Bhoutan, Asie pacifique

L'heure du départ est enfin arrivée : dans quelques jours, nous allons être les hôtes privilégiés du Bhoutan. Mais avant cela, direction le Népal et sa capitale Katmandou, notre porte d'entrée au pays du dragon. Le rendez-vous est fixé à 9h30 à l'aéroport de Genève. Ponctualité toute suisse, les derniers à arriver sont là à 9h10 ! C'est donc plus motivés que jamais, que nos 15 lecteurs de Générations Plus embarquent pour ce premier vol, direction Doha.

 

Après un vol parfait, nous atterrissons dans la capitale du Qatar, ville portuaire, entourée de désert. Il ne s'agit pas d'un simple transit aérien puisque nous allons avoir l'occasion de visiter la ville, by night. Ce petit tour nous emmène des vieux quartiers de la ville et son souk, aux quartiers de gratte-ciels, jusqu'à une île artificielle en construction, Pearl of Qatar. Nous sommes tous stupéfaits par la démesure d'une ville qui n'était qu'aridité et désert il y a à peine 30 ans et d'où maintenant des projets immobiliers pharaoniques sortent de terre (ou plutôt, de sable) de toutes parts. Mais c'est aussi l'opulence qui nous surprend : entre les boutiques de luxe, les Maserati et autres Lamborghini, sans parler des énormes yachts à quai, l'argent est partout. Comme une coïncidence, Bahrat, notre guide pour cette visite vient du Népal, notre prochaine destination. Il illustre la situation assez particulière d'un pays dans lequel 80% des habitants sont des expatriés, occupant bien souvent des fonctions délaissées par les Qatari. Ce tour de ville est aussi l'occasion pour nous de faire un peu plus ample connaissance, autour d'un repas copieux. Fin de cette première journée. Nous prenons maintenant notre vol pour Katmandou laissant les ombres et les lumières du Qatar derrière nous.

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -