Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Voyage au Tibet millénaire

Voyage au Tibet millénaire

Voyage au Tibet millénaire écrit par Robert DOMPNIER :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Robert DOMPNIER

Voyage au Tibet millénaire

- Voyage au Tibet millénaire -

Tibet, Chine, Asie pacifique

Le réveil est agréable. Même si la nuit a été courte, entrecoupée par des arrêts en gare ou des secousses imprévues, la découverte des hauts plateaux tibétains est une merveille. Pendant que nous dormions, notre train a franchi plusieurs centaines de kilomètres et nous a hissés vers les hauteurs. Chaque wagon nous indique d'ailleurs sur un petit écran électronique les distances, la vitesse du train et l'altitude ; nous voici à plus de 4000 mètres ! Peu à peu, le long convoi va s'élever encore pour franchir la barre des 5000 mètres. Spectaculaire ! C'est évidemment le plus haut train du monde... Les paysages enneigés à cette altitude offre le spectacle d'immenses plateaux où l'on découvre quelques animaux sauvages : yaks ou gazelles des hauts plateaux, lièvres et même, courant là-bas, un couple de loups.

 

Au loin, de nombreuses montagnes enneigées se découpent sur le ciel. Un monde immense et presque désert. Pourtant, non loin des rails, quelques camions avancent péniblement sur la route qui, de Golmud, conduit à Lhassa. Entre conversations, lectures et pauses café, les heures s'écoulent et nous rapprochent de Lhassa. Nous croisons maintenant de grands pâturages ou paissent des troupeaux de centaines et de centaines de yaks. L'animal reste important pour la survie des nomades et des villageois tibétains. Encore quelques tunnels, quelques viaducs et nous découvrons bientôt les premiers faubourgs de Lhassa avec leurs maisons carrées au toit plat. Et puis, tout à coup, s'élevant au-dessus de la ville, la silhouette d'un bâtiment imposant se dessine discrètement au milieu des brumes et des fumées bleutées ; nos esprits n'ont aucun mal à identifier le bâtiment : le Potala ! Nous voici arrivés à Lhassa. TB008

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -