Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Voyage au Tibet millénaire

Voyage au Tibet millénaire

Voyage au Tibet millénaire écrit par Robert DOMPNIER :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Robert DOMPNIER

Voyage au Tibet millénaire

- Voyage au Tibet millénaire -

Tibet, Chine, Asie pacifique

La route est maintenant parfaitement goudronnée et quasiment rectiligne entre Gyantsé et Shigatsé. On roule sur le plateau à vive allure et en deux heures de temps, on peut relier les deux villes. Mais, à 30 ou 40 minutes de Shigatsé, nous quittons la grande route pour un petit détour vers Shalu. Le détour n'est pas très long et vaut bien le déplacement ; Shalu est une merveille. Le premier monastère aurait été élevé au XIe siècle... C'est un des rares édifices tibétains qui n'est pas été endommagé par la Révolution Culturelle. Dans sa structure actuelle, Shalu remonte aux XIVe et XVe siècles et présente une architecture de style chinois, avec des toits en pagodes et des tuiles rondes et vernies de couleur verte. La construction bénéficia du support de l'empereur de Chine qui envoya architectes et peintres afin de prêter leur concours. C'est là aussi que vécu Butön Rinpoché, grand érudit et historien du Tibet. Une école porte d'ailleurs son nom, l'école des Butönpa. L'intérieur du monastère est encore plus passionnant que l'enceinte extérieure. D'exceptionnelles peintures de style chinois ou népalais décorent les hauts murs des bâtiments : de nombreux mandala ornent les temples alors que le déambulatoire du rez-de-chaussée contient des peintures racontant des scènes de la vie à la cour de Chine ou dans quelques principautés du sud, Inde ou Népal. On y voit des danseurs accompagnés de musiciens, des marchands arrivant de contrées lointaines et accompagnés de dromadaires ou d'éléphants. L'après-midi est réservée à une visite du Tashilumpo, la grande cité monastique de Shigatsé. Après avoir effectué le chemin de kora qui entoure le monastère, nous pénétrons dans l'enceinte des bâtiments religieux. Siège des panchen lama, le second personnage dans la hiérarchie politico-religieuse du Tibet, cette immense cité monastique offre la découverte de nombreux trésors artistiques : tombeaux, chortens, statues et peintures diverses... En fin de journée, nous suivons les pèlerins pour un chemin de kora autour du Tashilumpo. C'est l'occasion d'échanger quelques mots avec des moines qui arrivent parfois de très lointaines provinces. Par ailleurs, le chemin de kora qui s'élève à flanc de colline, offre une vue exceptionnelle sur le Tashilumpo, sur la ville de Shigatsé et sur l'impressionnante forteresse qui domine la plaine. Détruite au moment de l'invasion chinoise et la Révolution Culturelle, celle-ci a été reconstruite à l'identique et rappelle aujourd'hui le bâtiment qu'on voyait sur les photos de Heinrich Harrer dans les années quarante... TB025Vue sur le Tashilumpo depuis le chemin de KoraOLYMPUS DIGITAL CAMERALa forteresse de Shigatsé

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -