Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Zénitude aux Annapurnas

Zénitude aux Annapurnas

Zénitude aux Annapurnas écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

Du Malla Lodge à Pokhara

- Zénitude aux Annapurnas -

Népal, Asie pacifique

Aujourd’hui, dernier jour de trek. Le ciel est triste ce matin de nous voir partir du massif des Annapurnas ! J’ai demandé au guide local, que nous avons recruté au lodge, de ne pas marcher sur une piste. Sa réponse est claire, pas de problème… mais le chemin va être sportif !

Un ancien sentier, juste après Malla Lodge

Un ancien sentier, juste après Malla Lodge

Les escaliers apparaissent à nouveau et vont atteindre une raideur maximale avant un petit temple perdu dans la montagne. On se cale sur une respiration en rythme avec les marches… un pas sur l’inspire et un pas sur l’expire !

Traversée du village de Tanchok, quasiment déserté !

Traversée du village de Tanchok, quasiment déserté !

Arbre remarquable

Arbre remarquable

Après deux heures de marche, premier stop devant un temple 

Après deux heures de marche, premier stop devant un temple 

Après ce temple, le guide nous demande de rester groupé, il n’y a plus de véritable sentier. Pendant deux autres heures, nous allons crapahuter dans une forêt quasiment primaire, sans aucun point de repères évident. Et, surprise, nous arrivons juste au point voulu, qui domine le village de Lumle. A ce point il y a un relais téléphonique… et un sentier qui permet de redescendre dans la vallée. 

Début du cheminement dans la forêt primaire

Début du cheminement dans la forêt primaire

Il ne reste plus qu’à dévaler la pente sur ce toboggan de pierre, et nous voilà à Kande, point final de notre trek. Pour le repas (de 14h !), nous sommes invités au Sarangkot Mountain Lodge, un nouveau et charmant hôtel qui surplombe les deux versants. 

Une dernière fois, l’équipe est réunie, devant le Sarangkot Mountain Lodge

Une dernière fois, l’équipe est réunie, devant le Sarangkot Mountain Lodge

Un magnifique repas est servi au Sarangkot Mountain Lodge

Un magnifique repas est servi au Sarangkot Mountain Lodge

Une heure de bus plus tard, nous débarquons au Barahi Hotel qui sert de camp de base à nos circuits qui passent par Pokhara. Il fait chaud, l’ambiance est festive et nos genoux sont à l’arrêt !

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -