Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Tour du monde par le Pacifique Sud

Tour du monde par le Pacifique Sud

Tour du monde par le Pacifique Sud écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

Ile de Pâques : Tongariki ... et puis s'en vont

- Tour du monde par le Pacifique Sud -

Argentine, Équateur, Indonésie, Chili, Nouvelle-Zélande, Australie, Patagonie, Amériques

Quelques fois les siestes ont du bon. Hier, comme nous sommes rentrés tôt dans notre camp de base, une petite sieste qui finalement s'éternise... c'est plutôt bien. Sauf que la nuit suivante, dès 3 heures du matin, impossible de fermer l'oeil ! Finalement 5 heures du matin, je suis debout, sur la terrasse de ma chambre et ô surprise, les cieux sont d'une clarté absolue. Baudrier d'Orion, Sirius, Pleïades, Aldébaran, Castor, Polux et la Croix du Sud brillent de mille feux ! Je prends mon téléphone et malgré l'heure, je réveille Patrice ! J'ai un besoin "vital" d'aller voir si le soleil ne va pas par hasard faire une apparition remarquable à Tongariki ! Patrice, dans sa bonté "infinie" accepte de me véhiculer sur ce site, le plus lointain du village (20 kilomètres). Il prépare le café et nous voilà partis à la rencontre de notre astre du jour. A notre arrivée devant Tongariki, ce ne sont pas vraiment des cieux dégagés qui nous accueillent, des tas de nuages barrent l'horizon. Peu importe, nous sommes là et nous allons passer presque deux heures à arpenter les lieux à la recherche de lumière. Et le résultat sera finalement à la hauteur de mes espérances ! A vous de juger sur les photos qui suivent. le site de Tongariki au lever du jourLe site de Tongariki au lever du jourTongariki au lever du jourLe site de Tongariki au lever du jour Pour rentrer vers le village, nous faisons un petit stop en face de la carrière des moais, au soleil levant. La carrière des moais : Rano RarakuLa carrière des moais : Rano RarakuRano RarakuRano RarakuAprès ces dernières images, retour au camp de base pour faire les bagages. En milieu de journée, un avion va nous propulser plus à l'est, quelques 4000 autres kilomètres, destination Santiago du Chili. Un autre voyage commence !

Haut de page