Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Egypte : des pyramides à la Mer rouge

Egypte : des pyramides à la Mer rouge

Egypte : des pyramides à la Mer rouge écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

Abou Simbel

- Egypte : des pyramides à la Mer rouge -

Egypte, Afrique

Nous sommes maintenant à quelques brasses d’Abou Simbel. Petit déjeuner plus tardif, départ du mouillage à 9 heures et, après deux heures de navigation, stop sur une île déserte. Les amateurs de sable grimpent sur le sommet du caillou pendant que les autres bullent au soleil. Finalement, dernier cap vers le plus beau temple d’Egypte, j’ai nommé Abou Simbel ! Depuis le lac, quelques photos sur le site…

 

Depuis le lac, les deux temples d’Abou Simbel
Depuis le lac, les deux temples d’Abou Simbel


Nous devons assister à un son et lumière ce soir… mais l’administration du site ne sait pas si ce spectacle va avoir lieu… Il faut paraît-il un nombre minimum de participants pour que l’opération puisse se faire ! Un peu inquiets, nous nous rendons à pied jusqu’au site. Une multitude de vendeurs proposent des places au marché noir… 


Finalement nous obtenons la confirmation de la tenue du son et lumière. La température a plongé, en grande partie du au vent qui nous glace les os ! L’organisation est sans reproches et on nous donne des écouteurs pour comprendre ce qui va se dire. Ce soir l’histoire de Ramsès est contée en espagnol (car cela doit correspondre à la majorité des spectateurs qui sont là ce soir). Suivent 40 minutes d’un spectacle son et lumière bien ficelé ! Quelques photos… 

 

Le temple d’Hator
Le temple d’Hator
Le temple d’Hator
Le temple d’Hator
Le Grand temple de Ramsès II
Le Grand temple de Ramsès II
Le temple d’Hator
Le temple d’Hator


Retour au bateau avec des images plein la tête. Notre cuisinier (« Coucou ») nous a mijoté un dernier bon repas ce soir. La nuit sera courte, car demain nous voulons être les premiers sur le site… Donc 5h debout, café et gâteau puis minibus pour le site. Nous sommes à l’ouverture, 6h du matin, et les seuls ! 


Visite d’abord du Grand Temple de Ramsès II puis du Temple d’Hator qui était dédié à sa femme Nefertari. Tout le monde se rappelle que cet ensemble de temples a dû être déplacé dans les années 60, à cause de la montée des eaux liée au remplissage du lac Nasser. Des travaux titanesques ont été réalisés, et ce que nous voyons aujourd’hui est le remontage de ces temples… mais sur une structure artificielle.


A l’origine, taillé dans la roche d’une colline entre 1274 et 1244, le gigantesque sanctuaire principal honorait autant la personne déifiée de Ramsès II que les dieux Amon-Rê, Ptah et Horus. Cette merveille ne fut découverte qu’en 1813 par un explorateur suisse Jean Louis Burckhardt. La façade est creusée dans la roche sur 30 m de haut et 35 de large. 


A l’intérieur deux salles hypostyles, des salles latérales destinées au stockage des offrandes et bien sûr au centre le Naos, avec les trois dieux principaux… et Ramsès II, se considérant comme l’un d’entre eux.

 

La façade monumentale du Grand Temple de Ramsès II
La façade monumentale du Grand Temple de Ramsès II
La façade monumentale du Grand Temple de Ramsès II
La façade monumentale du Grand Temple de Ramsès II
Ramsès II et Amon-Rê
Ramsès II et Amon-Rê
Horus et Ramsès II
Horus et Ramsès II


Le soleil se lève vers 6h45. Deux fois par an, les 22 février et 22 octobre, les premiers rayons de soleil viennent éclairer le fond du Naos et illuminent trois des quatre statues (Ptah reste toujours dans l’ombre).

 

Lever du soleil en face du temple de Ramsès II
Lever du soleil en face du temple de Ramsès II
De chaque côté de la porte d’entrée, des bas-reliefs représentent des prisonniers
De chaque côté de la porte d’entrée, des bas-reliefs représentent des prisonniers
Dans la première salle hypostyle
Dans la première salle hypostyle
Des bas-reliefs représentent la fameuse bataille de Qadesh contre les Hittites
Des bas-reliefs représentent la fameuse bataille de Qadesh contre les Hittites
 Tous les murs sont couverts de bas-reliefs
Tous les murs sont couverts de bas-reliefs
Le Naos et ses 4 statues
Le Naos et ses 4 statues
Ramsès II en position osirienne
Ramsès II en position osirienne
Une des salles servant pour le stockage des offrandes
Une des salles servant pour le stockage des offrandes
Ramsès donne des offrandes à Horus
Ramsès donne des offrandes à Horus
Une autre salle de stockage
Une autre salle de stockage
Première salle hypostyle
Première salle hypostyle
Ramsès est un roi très fertile…
Ramsès est un roi très fertile…
Récits de batailles
Récits de batailles
Tout le monde va bien !
Tout le monde va bien !


A quelques dizaines de mètres, le temple d’Hator est dédié à la femme de Ramsès II, du moins sa préférée, car il a eu 28 femmes et une centaine d’enfants !

 

6 statues de 10 m de haut pour la façade du temple d’Hator
6 statues de 10 m de haut pour la façade du temple d’Hator
Vestibule du temple d’Hator
                                                     Vestibule du temple d’Hator
Le gardien surveille, les photos sont interdites à l’intérieur…
Le gardien surveille, les photos sont interdites à l’intérieur…
Une autre perspective sur le Grand Temple de Ramsès II
Une autre perspective sur le Grand Temple de Ramsès II
Temple d’Hator
Temple d’Hator
Temple d’Hator
Temple d’Hator
La déesse Hator… un peu défraichie 
La déesse Hator… un peu défraichie 


Après cette visite magnifique en deux temps du site d’Abou Simbel, nous faisons nos adieux à notre superbe équipe du bateau et… en route pour Assouan.

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -