Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Egypte : des pyramides à la Mer rouge

Egypte : des pyramides à la Mer rouge

Egypte : des pyramides à la Mer rouge écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

Basawa, le temple de Horemheb et Faris

- Egypte : des pyramides à la Mer rouge -

Egypte, Afrique

Hier soir nous avons accosté sur l’île de Basawa. Une petite communauté de 500 personnes vit en quasi autarcie sur ce lopin de terre. Nous en faisons un petit tour ce matin, avant de continuer notre remontée du Nil.

 

Maisons sur l’île de Basawa
Maisons sur l’île de Basawa
Chaque lopin de terre est cultivé
Chaque lopin de terre est cultivé
Un patriarche de Basawa surveille…
Un patriarche de Basawa surveille…
Bananiers et manguiers donnent de l’ombre aux cultures sous-jacentes
Bananiers et manguiers donnent de l’ombre aux cultures sous-jacentes
Balade entre les champs fraichement labourés
Balade entre les champs fraichement labourés

 

De retour sur notre bateau, nous mettons le cap sur le Gebel Al-Silsila. Sur les deux rives du Nil, à ce niveau entre Edfou et Kom Ombo, des affleurements de grés servirent pendant des millénaires de carrière pour les multiples temples, statues et autre monuments érigés par les pharaons. Sur ce site, il y a aussi un temple, construit par Horemheb, qui a une importance particulière. Horemheb, qui n’était pas de lignée royale, a assuré une continuité entre la fin de la XVIIIème dynastie et le début de la XIXème. C’est ce général qui a mis en place la lignée des Ramsès, en désignant à la fin de sa vie un autre militaire, Pa-Ramessou, comme son successeur. Ce Pa-Ramessou, arrivé au pouvoir, pris le nom de Ramsès I. Et après lui, l’Egypte fut gouvernée par les plus grands : Seti I, Ramsès II, Seti II...

 

L’un des barreurs de notre navire
L’un des barreurs de notre navire
Notre guide, Mohamed, nous initie au jeu de Siga
Notre guide, Mohamed, nous initie au jeu de Siga
Le Naos du temple, avec 6 divinités et Horemheb placé comme un Dieu
Le Naos du temple, avec 6 divinités et Horemheb placé comme un Dieu
Après l’écriture hiéroglyphique arriva l’écriture hiératique
Après l’écriture hiéroglyphique arriva l’écriture hiératique
Taweret (déesse de la maternité absolue) donne le sein à Horemheb
Taweret (déesse de la maternité absolue) donne le sein à Horemheb
Salle d’entrée menant au Naos
Salle d’entrée menant au Naos
Le long des falaises qui furent découpées pour en extraire des pierres
Le long des falaises qui furent découpées pour en extraire des pierres
Le Nil, depuis les carrières du Gebel Al-Silsila
Le Nil, depuis les carrières du Gebel Al-Silsila
Carrière
Carrière
Sur le Nil, un autre style de navire… pas le même style de voyage
Sur le Nil, un autre style de navire… pas le même style de voyage
Carrière 
Carrière 
En remontant le Nil, poursuite des carrières
En remontant le Nil, poursuite des carrières
Les travailleurs des carrières désiraient être enterrés sur place
Les travailleurs des carrières désiraient être enterrés sur place
Tombe des chefs du chantier des carrières
Tombe des chefs du chantier des carrières

 

Nous continuons ensuite vers le Sud, stop devant la ville de Faris, au sein d’un oasis planté avec des dommiers, un arbre ressemblant à un palmier, mais qui donne comme fruit des doms, une spécialité uniquement égyptienne.

 

Oasis de Faris
 
Oasis de Faris
Oasis de Faris
Transport local à Faris
                                                      Transport local à Faris

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -