Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Egypte : des pyramides à la Mer rouge

Egypte : des pyramides à la Mer rouge

Egypte : des pyramides à la Mer rouge écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

Kom Ombo et Darwan

- Egypte : des pyramides à la Mer rouge -

Egypte, Afrique

Après deux heures de navigation, nous arrivons sur le quai de Kom Ombo. Habituellement il y a pas mal de bateaux de croisières dans ce secteur… mais aujourd’hui personne. Le tourisme, mis à part dans certains secteurs, n’a pas redémarré. 

 

Notre bateau sur le quai de Kom Ombo
Notre bateau sur le quai de Kom Ombo

 

Kom Ombo portait autrefois le nom de Pa-Sobek, en rapport avec le Dieu crocodile honoré dans la région. On y acheminait de l’or, en provenance de mines établies dans le désert, et on y dressait des éléphants venus d’Ethiopie. Ce sanctuaire est unique par sa double consécration, d’abord au dieu Crocodile Sobek et ensuite à Haroeris (Horus l’ancien).


Cette particularité se reflète dans son architecture : tout est dédoublé et disposé symétriquement de part et d’autre de l’axe principal. La partie gauche est dédiée à Haroeris et la partie droite à Sobek. Chaque dieu possède son propre Naos. La construction de cet édifice a débuté avec Ptolémée VI, et s’est achevée avec Ptolémée XII.

 

La façade principale
La façade principale
Paroi extérieure avec la triade avec Khonso, Hator et Sobek
Paroi extérieure avec la triade
avec Khonso, Hator et Sobek
Représentation de Tibère, un empereur romain
Représentation de Tibère, un empereur romain
Ptolémée présente du pain à Sobek et à Hator
Ptolémée présente du pain à Sobek et à Hator
L’allée menant au Naos d’Haroeris
L’allée menant au Naos d’Haroeris
Ptolémée VIII reçoit d’Horus son sceptre de la victoire
Ptolémée VIII reçoit d’Horus son sceptre de la victoire
Qualité des bas-reliefs
Qualité des bas-reliefs
Un lion (symbole romain) dévore les mains des prisonniers
Un lion (symbole romain) dévore les mains des prisonniers


A la fin de la visite, transfert en camionnette locale jusqu’au marché de Daraw. Cette ville grouille de monde et reçoit peu de touristes. Nous y ferons quelques achats…

 

Dans la camionnette
Dans la camionnette
Dans la camionnette
Dans la camionnette
Marchand de fruits
Marchand de fruits
Marchand de légumes
Marchand de légumes
Etal d’épices
Etal d’épices
Légumes traditionnels
Légumes traditionnels

 

Pour retourner au bateau, nous utilisons un autre moyen de transport : des rickshaws locaux. Nous sommes un peu l’attraction locale et tous les chauffeurs veulent faire des selfies avec nous ! 

 

A bord d’un rickshaw
A bord d’un rickshaw


Il reste quelques dizaines de kilomètres avant le terme de cette première croisière. Le paysage change, devient plus désertique avec des palmiers et du sable. Un dernier stop devant le village d’El Kobanya et nous amarrons le bateau sur la rive gauche du Nil.

 

Rive gauche du Nil
Rive gauche du Nil
Une felouque qui vogue vers le Nord
Une felouque qui vogue vers le Nord
Palmier Dommier
Palmier Dommier
Ibis du Nil
Ibis du Nil
Spatules
Spatules
Aigrette
Aigrette

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -