Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Splendeurs guatémaltèques

Splendeurs guatémaltèques

Splendeurs guatémaltèques écrit par Christian LEROY :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian LEROY

Marché de Chichicastenango > Panajachel (1560 m)

- Splendeurs guatémaltèques -

Guatemala, Amériques

Aujourd’hui, nous allons consacrer une bonne partie de la matinée à la visite de ce grand et célèbre  marché qui se tient tous les jeudi et dimanche. Il occupe non seulement la place centrale, mais aussi toutes les ruelles aux alentours. Il commence à deux pas de notre hôtel.

 

# A REMPLIR #
Le marché de Chichi
# A REMPLIR #
Ventes diverses
# A REMPLIR #
En route pour un petit stand

 

Nous déambulons au cœur d’une foule animée et bruyante. On y trouve de tout, bien sûr, beaucoup de tissus colorés, mais également des vêtements à la mode, jupes raccourcies au-dessus du genou.

 

# A REMPLIR #
Les tissus colorés
# A REMPLIR #
La mode du court

 

Il ne faut pas rater le marché couvert où se vendent les légumes. Plus bas, c’est la ruelle réservée à la volaille.

 

# A REMPLIR #
Le marché aux légumes
# A REMPLIR #
Les épices


Plus proche de l’église, sur le bord de la place c’est le coin repas où l’on peut déguster des galettes de mais, du poulet et tout autre plat local.

 

# A REMPLIR #
Préparation des repas
# A REMPLIR #
Galettes de maïs

 

A ne pas rater,  l’église Santo Tomas construite en 1540. Le spectacle est à l’extérieur comme à l’intérieur. Sur les marches, des femmes en vêtements traditionnels vendent des bouquets de fleurs tandis que sur le parvis, des prêtres mayas officient en agitant des encensoirs remplis de copal. A l’intérieur, les familles mayas viennent rendre hommage à leurs ancêtres en faisant des offrandes.

 

# A REMPLIR #
Sur le parvis de l'église
# A REMPLIR #
Les Chamans
 

Proche du marché, de nombreuses peintures murales relatent la vie des mayas

# A REMPLIR ## A REMPLIR ## A REMPLIR #

 

Il est temps de reprendre la route pour Panajachel au bord du lac Atitlan.

Lac Atitlan
Lac Atitlan

 

Peu avant Panajchel, nous passons à Solola où il est fréquent de croiser des hommes en tenue traditionnelle, celle-ci est originale puisqu’il s’agit d’une jupe (les écossais se sentent moins seuls)..Chaque mardi s’y tient un marché intéressant permettant de croiser des hommes en tenues traditionnelles (ci-dessous des photos d’un de mes précédents voyages au Guatemala).

 

# A REMPLIR #
Tenue traditionnelle
# A REMPLIR #
 

 

Avant d’aller à notre hôtel, nous poursuivons, en véhicule, le long du lac au-delà de Panajachel jusqu’au petit village coloré de Santa Catarina.

 

# A REMPLIR #
Santa Catarina
# A REMPLIR #
Santa Catarina
# A REMPLIR #
Santa Catarina
# A REMPLIR #
Santa Catarina

Panajachel attire les touristes étrangers mais également guatémaltèques qui viennent y passer le weekend.


Nous logeons à l’hôtel Posada de Don Rodrigo. Situé en bordure du lac, cet hôtel offre non seulement un excellent confort mais également une superbe vue sur le lac et les volcans.

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -