Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Balade chez les Khmers

Balade chez les Khmers

Balade chez les Khmers écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

A la découverte de Sambor Prei Kuk

- Balade chez les Khmers -

Cambodge, Asie pacifique

Petit transfert matinal (25 kilomètres) pour arriver dans l'ancienne capitale du royaume de Chenla : Sambor Prei Kuk. Cet ensemble de monuments préangkoriens comprend une centaine de temples, généralement construits en brique, et disséminés dans la forêt. Première cité d'importance dans l'histoire du Cambodge, cette cité-capitale fût construite entre la fin du VIème et le début du IXème siècle pour les derniers bâtiments.

 

Comme ce sont les premiers vestiges antiques importants que nous voyons depuis le début de notre périple, l'impression que nous en avons correspond aux images que notre inconscient nous a insufflé. La vision de ces ruines enlacées, pour certaines, totalement dans les racines tortueuses de ficus géants nous rappelle que la nature est bien plus puissante que l'orgueil de l'homme.

 

Nous visitons le complexe central qui se compose de trois ensembles d'édifices. Chaque ensemble reprend un agencement similaire : deux murs concentriques entourent une tour centrale, flanquée d'autres temples de moindre importance, de bassins et de portes. Ce plan masse a peut être inspiré les architectes d'Angkor quelques siècles plus tard.

 

Le plus ancien groupe, Prasat Sambor, est dédié à Gambhireshvara, un avatar de Shiva. La tour centrale a été pratiquement détruite suite au crash d'un B52 de l'armée américaine lors d'un bombardement sur le site. En effet les Khmers rouges avaient trouvé refuge dans ce lieu et les alliés du général Lon Nol pratiquaient des raids aériens, quelques en soient les lieux !

 

D'un âge intermédiaire, Prasat Yeay Peau, semble perdu dans cette belle forêt. La porte Est de ce sanctuaire est totalement noyée dans les tentacules d'un très vieil arbre. La tour centrale abrite un grand yoni, symbole de la fertilité féminine.

 

Le dernier ensemble, Prasat Tao, est d'une époque où Angkor était déjà devenu capitale du Cambodge. Le temple dit " du lion " est le plus grand du site. Deux grandes statues de lion, taillés chacun dans un seul bloc, gardent la porte d'entrée unique du temple. A l'intérieur, de nombreuses offrandes, faites par les populations locales, nous rappellent que ces lieux ont gardé leur caractère sacré.

 

Après cette belle balade, en route pour Siem Reap avec un stop devant le pont de Kompong Kdei, construit sous J VII à la fin du XIIème siècle. Un ouvrage remarquable qui était sur l'une des cinq routes radiales provenant d'Angkor.

 

Lors de ce dernier transfert, Sok nous relate l'histoire récente du Cambodge, depuis l'indépendance jusqu'à aujourd'hui. On sent dans sa voix une grande émotion. Même si il n'a pas vécu l'enfer de Pol Pot, Sok n'a pas une confiance absolue dans le genre humain, et il n'arrive pas trop à croire à un temps de paix long et durable.

 

Siem Reap est une ville qui commence à beaucoup s'étendre, plus d'un million d'habitants dont 80% des familles vivent grâce au tourisme. 200 hôtels nouveaux se sont créés ces dernières années, la spéculation foncière bat son plein (2500 $ pour un m² de terrain constructible dans le centre de la ville) et on a même vu pousser des hôtels, comme le Méridien, sur des anciens charniers !

 

Installation dans un petit hôtel charmant : Pavillon Indochine. Dans la soirée, comme à son habitude avec tous les groupes, notre prestataire local nous invite dans sa maison. Lors d'une petite conférence, il nous explique dans les grandes lignes l'histoire d'Angkor, la manière de vivre des Khmers... Marc vit au Cambodge depuis de nombreuses années, d'abord comme archéologue, puis après son mariage avec une Khmère, comme prestataire de tourisme pour des agences étrangères. Il dirige une entreprise familiale, ayant mis à contribution les cercles proches de sa belle famille.

Intérieurs de temples

Yoni et Lingam, symboles de Shiva

Offrandes animistes dans un temple

Harihara, mi Vishnou et mi Shiva

Porte Est de Prasat Yeay Peau

En route pour l'abattoir

Pont de Kompong Kdei

Parapet du pont du XIIème siècle 

Sok, notre guide

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -