Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Trésors de Colombie

Trésors de Colombie

Trésors de Colombie écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

Bogota

- Trésors de Colombie -

Colombie, Amériques

Voici notre dernier jour en Colombie. Ce matin, nous nous rendons sur le marché de Paloquemao, dans les faubourgs de la capitale. Il règne une activité intense que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur. Bonne occasion de faire une dernière fois le tour des produits tropicaux ou typiquement colombiens. Le marché aux fleurs à l'extérieur est spectaculaire ! 

 

On peut même trouver des plants de Marie Jeanne…
On peut même trouver des plants de Marie Jeanne…
Le marché aux fleurs, une palette de couleurs
Le marché aux fleurs, une palette de couleurs
Le marché aux légumes et fruits, une infinité de variété
Le marché aux légumes et fruits, une infinité de variété
Dégustation de quelques fruits inconnus…
Dégustation de quelques fruits inconnus…

 

Matéo tient ensuite à nous montrer le quartier dans lequel il a vécu longtemps. L’architecte franco-colombien Rogelio Salmona a réalisé un ensemble dans le quartier de la Macarena. Immeubles d’habitation et arènes. C’est plutôt réussi…

 

Arènes. La tauromachie est interdite à Bogota depuis quelques années…
Arènes. La tauromachie est interdite à Bogota depuis quelques années…
Les constructions en brique sont les signatures de Rogelio Salmona
Les constructions en brique sont les signatures de Rogelio Salmona
Ensemble dans le quartier de la Macarena
Ensemble dans le quartier de la Macarena


Dans la nuit, la terre a tremblé à Bogota. Aujourd’hui, un des ensembles de bureaux du quartier des affaires a décidé de faire un exercice grandeur nature d’évacuation de différentes tours.

 

Regroupements par tour et par étage
Regroupements par tour et par étage
Rues barrées autour de l’exercice d’évacuation
Rues barrées autour de l’exercice d’évacuation
Retour dans le centre en marchant sur la Septima (7ème avenue)
Retour dans le centre en marchant sur la Septima (7ème avenue)


Pour clore notre séjour à Bogota, nous montons en téléphérique au sanctuaire du Montserrate, une église blanche dominant la ville, construite au sommet d'une colline couverte de forêt tropicale. En cinq minutes, nous passons de 2640 m à 3127 m. Ingrid nous fait un topo complet sur la géographie de la ville et nous explique où sont les beaux et les mauvais quartiers. Avec 12 millions d’habitants, être maire d’une pareille cité… ne doit pas être tous les jours faciles. 


Une fois gravi le chemin de croix, nous arrivons sur une esplanade au pied de l'église. Nous sommes à plus de 3100 m d'altitude et profitons d'une vue panoramique sur la capitale colombienne. Découverte de l'église, moderne, sans attrait particulier mais particulièrement vénérée du fait de sa statue du Senor Caido, le Christ tombé.

 

Téléphérique 
Téléphérique 
Vue vers le Nord
Vue vers le Nord
Le centre-ville
Le centre-ville
La vierge noire de Montserrate
La vierge noire de Montserrate
L’église de Montserrate
L’église de Montserrate
Ingrid et son très joli sourire
Ingrid et son très joli sourire
Cerro de la Guadalupe
Cerro de la Guadalupe


Pour redescendre de Montserrate, nous empruntons un funiculaire particulièrement raide. Dernier tour en ville et ce soir nous prenons la route de l’aéroport. Il nous reste une bonne dizaine d’heures d’avion pour regagner la capitale des Gaules.


Il me reste à remercier mes compagnons de voyage qui, une fois de plus, ont été charmants, patients, toujours à l’heure, pas râleurs…


J’ai déjà dans mes cartons un autre voyage millésimes que je vais construire et guider. Ce périple devrait avoir lieu entre le 15 janvier et le 15 février… 2024. 


Hasta Pronto !

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -