Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Trésors de Colombie

Trésors de Colombie

Trésors de Colombie écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

Caño Cristales

- Trésors de Colombie -

Colombie, Amériques

Nous allons faire deux randonnées dans le parc. Voici le récit de cette première journée. 


Il y a au total 5 sentiers ouverts dans le parc. Pour éviter tout encombrement et surexploitation du site, chaque sentier est ouvert pour 50 personnes au maximum et des horaires différents sont attribués à chaque groupe. De plus, chaque groupe doit être de 7 visiteurs au maximum avec l’encadrement d’un guide local.

 

Port de La Macarena
Port de La Macarena
Chenchenas
Chenchenas
Chenchenas
Chenchenas


En 10 minutes de bateau nous rejoignons le débarcadère de los Mangos, point de départ des véhicules 4x4 qui nous conduisent ensuite à la porte du parc national. Après une nuit pluvieuse, la piste est bien grasse et humide. A la porte du parc, des militaires bien harnachés surveillent la zone. 

 

Los Mangos, point de départ des 4x4
Los Mangos, point de départ des 4x4
Départ de cette première randonnée
Départ de cette première randonnée
Nos deux guides locaux dessinent la carte de la rando du jour
Nos deux guides locaux dessinent la carte de la rando du jour
Cacho de Venado (bois de cerf), la plante qui résiste au feu
Cacho de Venado (bois de cerf), la plante qui résiste au feu
Cacho de Venado
Cacho de Venado

 

Ce sentier va nous mener sur les rives de trois des quatre branches qui constituent le Caño Cristales. Comme il y a beaucoup d’eau dans les rios, la vision des « macareina clavijeras » sera un peu perturbée… mais la météo est paraît-il meilleure demain !


Ces différents torrents prennent leurs sources dans les montagnes de la Sierra de Macarena avant de sinuer entre pâturages et jungle tropicale. Leurs cours sont ponctués d’une multitude de petites cascades et piscines naturelles dans lesquelles il sera agréable de se baigner. 

 

Arrivée au Caño Escondido
Arrivée au Caño Escondido
La rivière est tapissée de « macareina clavijeras »
La rivière est tapissée de « macareina clavijeras »
Caño Escondido
Caño Escondido
La cascade de la Vierge, sur le deuxième bras de la rivière
La cascade de la Vierge, sur le deuxième bras de la rivière
Turma del Mico, une plante qui vit en symbiose avec des fourmis
Turma del Mico, une plante qui vit en symbiose avec des fourmis
En longeant le troisième bras de la rivière
En longeant le troisième bras de la rivière
Cascade du Quartz
Cascade du Quartz
Un des spots où il est possible de nager
Un des spots où il est possible de nager
Impossible de nager dans la piscine, trop de courant et d’eau
Impossible de nager dans la piscine, trop de courant et d’eau
Zone connue sous le nom de « Tapis »
Zone connue sous le nom de « Tapis »
Entre la piscine et le site de Los Ochos
Entre la piscine et le site de Los Ochos
Les cascades de Los Ochos
Les cascades de Los Ochos


De Los Ochos, un sentier nous ramène à la finca (ferme) de Doña Maria où nous pourrons acheter divers rafraîchissements. Encore une demi-heure de marche pour arriver au poste de Kafuche où nous retrouvons nos 4x4. Piste puis bateau et enfin le village de La Macarena.

 

Ce soir, nous participons à un spectacle de danses et musiques traditionnelles autour de la musique "llanera". Nous sommes en effet sur les terres des cowboys colombiens, les "llaneros" qui se consacrent à l'élevage du bétail. Ils ont créé une musique particulière qui s'appelle le "joropo" et utilise la harpe (légère pour pouvoir être transportée à cheval !), le cuatro (petite guitare à 4 cordes), les maracas pour les percussions et une guitare classique. 

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -