Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Trésors de Colombie

Trésors de Colombie

Trésors de Colombie écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

Guatapé

- Trésors de Colombie -

Colombie, Amériques

Nous avons mis une journée complète pour nous extirper du Chaco. Une pluie battante nous a accompagnés de notre lodge jusqu’à Nuqui… puis l’attente du vol pour Medellin a duré 7 heures. Un trajet en bus de nuit nous a conduit ensuite jusqu’au village de Guatapé. Ce village (8000 habitants quand même) a été reconstruit en 1984 suite à la création d’un immense lac artificiel qui a noyé toutes les vallées environnantes.


Grande attraction du secteur, la Piedra del Peñol. C’est un monolithe de 220 mètres de haut, énorme masse granitique composée de quartz, de feldspath et de mica qui fût escaladée en 1954 par un habitant de la région, Luis Eduardo Villegas López. De nos jours, une volée d'escaliers permet d'en atteindre le sommet. Récompense, une fois arrivé en haut avec la vue sur un paysage de lagunes hors du commun. 

 

La Piedra del Peñol
La Piedra del Peñol
Vue depuis le sommet de la Piedra del Peñol
Vue depuis le sommet de la Piedra del Peñol
Vue depuis le sommet de la Piedra del Peñol
Vue depuis le sommet de la Piedra del Peñol
708 marches à monter et à descendre
708 marches à monter et à descendre


Depuis le village de Guatapé, nous effectuons ensuite un tour sur ce grand lac. De multiples îles sont apparues et ont été colonisées par des habitations le luxe. Durant la grande période de Pablo Escobar, le secteur été entièrement sous le contrôle des narcos et ils s’étaient construits des villas d’hyper luxe. Le calme revenu, ce lieu sert maintenant de villégiature aux riches de Medellin.  

 

A bord de notre bateau, c’est moins agité que sur le Pacifique…
A bord de notre bateau, c’est moins agité que sur le Pacifique…
La Piedra del Peñol depuis le lac
La Piedra del Peñol depuis le lac
Villas qui ont colonisé les rives du lac
Villas qui ont colonisé les rives du lac


Nous partons ensuite à la découverte du village de Guatapé, charmant village coloré, classé au patrimoine naturel et environnemental. L'architecture de ses maisons est réputée pour ses "zocalos", des frises en ciment, colorées, recouvrant sur 1m de hauteur la partie basse des maisons. D'abord fonctionnelles (elles servent à protéger les maisons de l'humidité et de l'usure), elles sont aussi décoratives, représentant des figures naïves ou satiriques, des métiers anciens ou des figures géométriques. Balade dans ses rues tranquilles avant de repartir vers Medellin.

 

Moyens de transports locaux
Moyens de transports locaux
Exemple de Zocalo
Exemple de Zocalo
L’église de Guatapé
L’église de Guatapé
Mairie de Guatapé
Mairie de Guatapé
La couleur est omniprésente à Guatapé
La couleur est omniprésente à Guatapé
L’une des places de Guatapé
L’une des places de Guatapé
Les Zocalo s’adaptent au terrain
Les Zocalo s’adaptent au terrain
Les rues servent de fonds pour les modèles…
Les rues servent de décors pour les modèles…
Ruelle de Guatapé
Ruelle de Guatapé

 

A Medellin, nous retrouvons notre guide Francy pour une découverte de l’hyper-centre. Depuis la fin du COVID, ce secteur est retourné à une zone moins sure et conviviale qu’autrefois. Il est plus prudent de ne pas exposer des signes de richesse… donc pas d’appareil photo ! Nous ferons un circuit à pied entre la Cathédrale, le parc Bolivar, le Pasaje Junin, le Palacio National (bâtiment étonnant, une reconversion du palais de justice en galerie marchande), l’Edificio Carré, le Parque de la Luz. Pour terminer cette balade, arrivée sur la place du Centro Administrativo La Alpujarra où trône le Monumento à la Raza Antioquena, un hommage au peuple de l’Antioquia haut de 38 mètres et réalisé par le sculpteur Rodrigo Arenas Betancourt. 

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -