Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris
Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Tsum – Manaslu - Annapurnas

Tsum – Manaslu - Annapurnas

Carnet de voyage rédigé par Alain Baudet

En route pour la vallée de Tsum

- Tsum – Manaslu - Annapurnas -

Népal, Asie pacifique

Le trek au Népal, c’était un vieux rêve. Même en résidant dans les Alpes, les montagnes majestueuses de l’Himalaya et leurs dimensions XXL nous ont toujours fascinées. Nous imaginions aussi un pays dans sa grande variété avec les jungles, les rizières et ses villes à la circulation anarchique.

 

Alors le projet que nous avons bâti avec Rosalie et Christian, co-fondateur de Tirawa et qui connaît très bien le Népal, s’est étoffé au fil des mois pour imaginer un trek d’exception et découvrir la vallée de Kathmandou.

 

Le rêve devient enfin réalité en cette fin octobre 2019. Nos chaussures équipées de semelles neuves vont nous porter pendant 24 jours au fil de vallées authentiques et à la découverte de ces sommets emblématiques de l’ouest népalais, au-delà de tout notre imaginaire. Marcher si longtemps c’était une première, non sans un peu d’appréhension malgré l’entrainement régulier dans nos massifs savoyards ! Mais la durée des étapes, le rythme de progression tranquille autorisant les arrêts photo et le poids des sacs limité ont rendu ce trek particulièrement plaisant et semblant accessible à toute personne en forme aimant tout simplement marcher et découvrir.

Le parcours a été revisité pour l’occasion (Christian est déjà passé par Barpak et Laprak) et nous rejoindrons la vallée de la Bhuri Gandaki après deux journées fabuleuses en moyenne montagne avant de retrouver l’itinéraire classique vers Tsum et le Manaslu. Et ça en valait la peine ! Ces chemins sont peu fréquentés par les trekkeurs et nous y avons découvert un Népal authentique où le « namasté » retentit à chaque rencontre.

 

La « route » de Kathmandu à Barpak

Au petit matin, rendez vous devant l’hôtel avec notre bus Tata et toute notre équipe : Kaji le sirdar, Rajan l’assistant guide en formation et les trois porteurs. 5 népalais pour 4 français : cherchez l’erreur ! Eh bien non, le compte est bon : les porteurs ne doivent pas être surchargés et Tirawa ne joue pas avec la sécurité en prévoyant un caisson hyperbare et les tenues de haute montagne des porteurs pour passer les hauts cols au-delà de 5000 mètres. Rajan aura parfois un rôle à jouer en marchant devant nous pour aller réserver certains lodges.

 

8 heures de trajet seront nécessaires pour rejoindre Barpak sur des routes sinueuses, où chaque dépassement demande toute la virtuosité du chauffeur. La route se transforme en piste, souvent défoncée. Et pour ne pas perdre le rythme, une petite séance de balançoire népalaise nous mettra en appétit pour notre premier Dal bhat.

Notre bus

Balançoire népalaise

Nous traversons des paysages tropicaux avec les rizières témoignant de l'activité agricole locale. Le meilleur a été gardé pour la fin avec une « route de l’impossible » taillée dans la montagne et retaillée après chaque mousson, où l’on se dit qu’il ne faudra pas croiser.

La route qui mène à Barpak

Et miracle, nous débouchons sur un petit plateau qui abrite le village tout bleu de Barpak, le plus grand village Gurung de la région. Il sera le point de départ du trek, avec déjà une vue sur le Bouddha Himal à 6670m depuis la terrasse de notre lodge.

Barpak (2000m) et le Baudha Himal (6670m)

Et comme c’est une période de fêtes, des chants et des danses folkloriques animent tout le village qui semble en effervescence.

Initiation aux danses népalaises

Le coin des enfants qui assistent aux danses

Lodge BarpakNotre lodge

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -