Horizon : Le Mag' de Tirawa

Le Mag' de Tirawa : Carnet de voyage - Le pèlerinage des 88 Temples de Shikoku

Le pèlerinage des 88 Temples de Shikoku

Le pèlerinage des 88 Temples de Shikoku écrit par Christian JUNI :  Le Mag' de Tirawa

Carnet de voyage rédigé par Christian JUNI

Le pèlerinage des 88 Temples de Shikoku

- Le pèlerinage des 88 Temples de Shikoku -

Japon, Asie pacifique

Ce matin, retour en arrière pour aller voir les temples 61 à 64 que nous n’avons pas eu le temps de visiter la veille.
Le temple n°61 : Koonji. Reconstruit en 1976, ce temple ultra-moderne surprend ! On aime… ou pas … Pour ma part j’aime cette architecture. Ce temple est dédié aux accouchements difficiles.

 

Koonji
Koonji
Salle du Koonji
Salle du Koonji
Koonji
Koonji

 

Hojuji (temple 62) est le temple de la Prospérité et de la Longévité. Tout comme le Koonji, les prières dans ce temple seraient favorables aux accouchements faciles. 

 

Hojuji est un très petit temple
Hojuji est un très petit temple
Ce qui sert de clocher
Ce qui sert de clocher

 

Juste à côté : Kichijoji (n° 63) est le temple de la prospérité. Il est fréquenté par les guerriers, mais aussi les commerçants, en particuliers les patrons de restaurants. Comme curiosité, on y trouve une "Maria kannon" statue chrétienne cachée de la vierge Marie, offerte par un navigateur espagnol, ainsi qu'un rocher percé "Jojuseki". Pour voir ses souhaits exaucés, le pèlerin doit aller, les yeux clos du hondô à ce rocher et passer son bâton à travers le trou. 

 

Temple principal de Kichijoji, en réparation
Temple principal de Kichijoji, en réparation
Fontaine de Kichijoji
Fontaine de Kichijoji
Portail d’entrée de Kichijoji
Portail d’entrée de Kichijoji


A quelques kilomètres, Maegamiji (temple n°64). Le temple de la face de Dieu, appelé aussi Temple d'or d’Ishizuchi, a été fondé en 781 par un ascète Enno Ozunu, qui s'est retiré au sommet de la montagne Ishizuchi. Le temple ressemble à un sanctuaire shinto, en raison de son association avec le culte de Zaô-gongen, dieu montagnard, commun aux deux religions. Il protège les guerriers contre les démons, qu'il écrase sous ses pieds, il est en général représenté en équilibre sur un pied. 

 

Cloche de Maegamiji
Cloche de Maegamiji
Un des temples de Maegamiji
Un des temples de Maegamiji
Temple principal de Maegamiji
Temple principal de Maegamiji

 

Retour vers l’Est pour reprendre le programme normal. Par une route délicate, nous voilà devant le temple 65 : Sankakuji (350 m d’altitude). Le temple a été créé à la demande de l'empereur Shōmu (701-756) par le prêtre Gyōki, qui voulait répandre la direction Jōdo du bouddhisme. À la fin du XVIème siècle, le temple est détruit par les troupes de Chōsokabe Motochika. L'installation actuelle date de 1849. En 1971, le temple est entièrement restauré. La principale figure du culte est un Kannon à onze visages de la période Heian. Inscrite comme bien culturel de la préfecture, la statue mesure environ 168 cm de haut et est réalisée d'une seule pièce en bois Hinoki. Elle n'est montrée publiquement qu'au début du cycle de 60 ans, la dernière fois étant en 1984 !  Nous voici à la fin du chemin de l’illumination. 

 

Portail et cloche de Sankakuji
Portail et cloche de Sankakuji
L’automne s’est installé à Sankakuji
L’automne s’est installé à Sankakuji
Temple principal de Sankakuji
Temple principal de Sankakuji
Sankakuji
Sankakuji


Notre GPS nous conduit ensuite vers la gare de téléphérique du temple n°66 : Unpenji. C’est le premier temple du « Chemin du Nirvana », qui s’achèvera au temple 88.  Situé sur une crête à 900 m d’altitude, Unpenji, le “temple des nuages environnants”, est le plus haut des 88 temples. On peut y admirer la mer intérieure du Japon. Si les pèlerins ont pendant des siècles redouté son ascension, ceux d’aujourd’hui prennent le téléphérique en montant du côté Kagawa. On y trouve 500 superbes statues de Rakan (méritants ou sages). On aurait, dit-on, tous un sosie parmi ces 500 statues : cherchez le vôtre.

 

Montée en téléphérique à Unpenji
Montée en téléphérique à Unpenji
Karin se sent observée par des Rakans
Karin se sent observée par des Rakans
Rakans
Rakans
Cloche d’Unpenji
Cloche d’Unpenji
Il faut passer dans la pierre en faisant un vœu
Il faut passer dans la pierre en faisant un vœu
Porte d’entrée d’Unpenji
 

Porte d'entrée d'Unpenji

Rakans
Rakans
Gare du téléphérique d’Unpenji
Gare du téléphérique d’Unpenji

 

C’est la course pour arriver au dernier temple de ce jour avant la fermeture (17 h). Le temple n°67 : Daikoji, est actuellement en réparation. 

 

Porte de Daikoji
Porte de Daikoji
Dans l’enceinte de Daikoji
Dans l’enceinte de Daikoji
Cloche de Daikoji
Cloche de Daikoji

Haut de page

En relation avec cet article

- ça serait dommage de passer à côté... -